Définition de l'oxygénothérapie hyperbare

Publié par Gonin X.. Publié dans Généralités

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
L’oxygénothérapie hyperbare est une technique médicale qui consiste à administrer à des patients de l’oxygène pur ou mélangé à des gaz vecteurs (hélium, azote, gaz carbonique) à une pression, au moins, supérieure à 1,3 fois la pression atmosphérique, pour entraîner une réversibilité physique des effets délétères d’une variation barométrique trop intense ou trop rapide, entraîner une hyper oxygénation ou corriger une anoxie cellulaire et favoriser la cicatrisation tissulaire de lésions, dont les agents pathologiques responsables peuvent être physiques ou biologiques.

Indications consensuelles de l’ohb :

Le terme « consensuel » fait référence aux travaux de la Première conférence européenne de consensus sur la médecine hyperbare, qui s’est tenue à Lille en 1994 et qui avait pur but de fixer des recommandations thérapeutiques par l’OHB, pour différentes pathologies, en fonctions de l’importance de l’apport de cette technique quand à la modification du pronostic sur l’évolutivité desdites pathologies; ce qui a permis de répartir les affections étudiées en fonction de 3 groupes de recommandations :
Les travaux de Lille se basaient sur des recherches préliminaires dont les conclusions furent produites lors des Conférences européennes sur la médecine hyperbare d’Ancône (nov-déc 1991) et Toulouse (mai 1992).

Indications acceptées :

Indications en cours d’investigation :
 
Réf. : Les indications de la médecine hyperbare, rapportées à l’activité des caissons hyperbares du CHSR de 1982 à novembre 1998, Mémoire pour le Diplôme Inter Universitaire de Médecine Hyperbare et Subaquatique, Dr MARIANNE DIT CASSOU Pierre-Jean.

Imprimer

0
0
0
s2smodern