Famille des Mégadermatidés

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Appelées faux Vampires, ces chauves-souris vivent dans toute l'Afrique tropicale, dans le sud de l’Asie, en Malaisie et en Australie tropicale. Elles sont de taille moyenne ou grande, de couleur grise ou brune, et leurs vastes pavillons auditifs se rejoignent à la base.

Chez Lavia frons, espèce africaine, les oreilles et les ailes sont de couleur orangée. Cette petite famille compte 4 genres : Mégaderma, avec 2 espèces asiatiques, Macroderma, avec 1 espèce d'Australie, Cardioderma et Lavia, chacun avec une espèce africaine. On les nomme faux Vampires du Nouveau Monde, car, bien qu'elles soient carnivores, elles ne se nourrissent pas seulement de sang. Lavia a de gros yeux, et le caractère est peut-être lié à son habitude de voler de jour comme de nuit. La feuille nasale est une lame allongée qui s'étend entre les yeux et atteint la base des oreilles. Celles-ci ont un tragus long et pointu, bifide, qui porte une courte pointe sur sa face interne. Les Mégadermatidae sont solitaires ou sociales; dans ce dernier cas, leurs colonies ont peu d'importance, sauf celles des Mégaderma, qui vivent dans les grottes de l'Inde et de Ceylan. Il n'y a pas de queue, mais un vaisseau sanguin très visible occupe le centre du patagium interfémoral; les femelles ont une paire de fausses mamelles sur le pubis, de chaque côté de la vulve, et le petit s'y accroche par la bouche quand il se tient sur sa mère. Ces mamelles ne sont pas reliées aux glandes lactéales, bien qu'elles contiennent des canaux ressemblants aux conduits galactophores. Les mamelles fonctionnelles et les glandes mammaires se trouvent sur la poitrine comme chez tous les Chiroptères. Les mâles ont également des fausses mamelles rudimentaires au même endroit.

Pour autant qu'on le sache, Lavia frons est purement insectivore, mais les espèces des autres genres ne sont pas sténophages et mangent d'autres animaux. Mégaderma lyra, de l'Inde, pêche peut-être comme les Noctilio d'Amérique, car on a trouvé dans son estomac des écailles et des os de poissons. Cependant, il semble qu'on en ait vu aucune en train depêcher. Ses grandes ailes pourraient lui servir à prendre des poissons de la même façon que les Noctilio. Outre les Insectes, les Mégadermatidae mangent de petits vertébrés (rongeurs, Oiseaux, lézards, grenouilles et même de petites chauves-souris). C'est pour cette raison qu'on les a traitées de cannibales, mais elles ne méritaient cet adjectif que si elles semangeaient entre elles, or ce n'est pas le cas. Les faucons qui mangent d'autres Oiseaux ne sont pas qualifiés de cannibales. Les cannibales qui vivent au Cameroun ne le sont vraiment que s'ils mangent la chair d'autres hommes. Localement ou à certaines saisons, les Mégadermatidaese nourrissent principalement de batraciens, mais cela est peut-être dû à l'abondance de ces animaux au moment des observations.

On a constaté que Mégaderma lyra saisissait toujours sa victime, souris, oiseau ou chauve-souris, par la tête, la mangeait de la tête à la queue, négligeant les ailes et les pattes; quand elle dévorait une chauve-souris, il lui arrivait de ne manger que la tête. On remarqua aussi que cette espèce dédaignait les cadavres, et cela étaie l'hypothèse selon laquelle elle pourrait pêcher des poissons.Toutefois, en captivité, certains observateurs l'ont vue manger une souris morte. On plaça un rat noir (Rattus rattus) dans une cage pleine de faux Vampires, mais la proie était trop volumineuse; les chauves-souris l'attaquèrent furieusement mais ne le mangèrent pas (le rat étant un prédateur, il est possible que les chauves-souris ne faisaient que de se défendre), et le lendemain on trouva le rat mort, la tête couverte de blessures mais nullement dépecé, et à côté un faux vampire gisait aussi, la poitrine profondément déchirée.

Macroderma lyra, d'Australie tropicale, à une taille conséquente : la longueur tête et corps égalant 15 cm. Elle se nourrit de chauves-souris, d'autres petits vertébrés et d'Insectes. Elle vit dans les grottes et habitait autrefois l'Australie méridionale, car en exploitant des caves de guanos souterrain on a trouvé des cadavres momifiés de cette espèce. Carioderma cor, d'Afrique tropicale, aurait également un régime carnivore, mais on a trouvé que les débris d'Insectes - sans doute des Coléoptères et des Orthoptères, mais pas de Lépidoptères - dans l'estomac des sujets qu'il examina quand il était au Tanganyika.

Imprimer E-mail

0
0
0
s2smodern

Recherche