• Accueil

Kihon Osae Waza

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le Kihon Osae Waza (littéralement : base, contrôle au sol, techniques) est un ensemble de 6 techniques de base pour amener le partenaire au sol et le contrôler par une clé articulaire. Il s'effectue sous la forme d'un kata (ensemble de mouvements dont la forme et le déroulement sont codifiés). Cet élément fondamental vise à démontrer à partir des principales attaques, des principes de base de l'Aikibudo. Sa forme étant codifiée, il peut être exécuté par deux pratiquants ne s'étant jamais rencontrés auparavant. Il constitue un élément de référence pour tous les Aikibudokas dans le monde. Le pratiquant doit enchaîner les six mouvements d'amener au sol et de blocage articulaire, chaque mouvement s'effectue d'abord à droite puis à gauche. Tous les contrôles au sol doivent être effectués uniquement avec les jambes; les mains devant rester disponibles. L'apprentissage de ce kata est réalisé sur environ deux années de pratique.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Alain Floquet Senseï

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Maître Alain Floquet est né le 18 décembre 1939 à Paris. Il a neuf ans lorsqu'il fait ses débuts dans le judo. En 1957, il aborde l'étude de l'aikido et du karate. Il pratique également le kendo et participe brillamment au championnat du monde de cette discipline, qui se tient à Tokyo en 1970.

Aujourd'hui, Maître Floquet est 9e Dan Kyoshi d'Aïkibudo, 7e dan de Katori Shinto Ryu, 5e dan Iaï Jutsu Yoseikan Shinto Ryu, Kyoju Daïri de Daïto Ryu Aïki Jujutsu (décerné par le Soke Takeda Munemitsu). Il est l'élève direct de Maître Minoru Mochizuki pour l'Aikido Yoseikan, de Maître Yoshio Sugino pour le Tenshin Shoden Katori Shintô Ryu, et de Maître Tokimune Takeda pour le Daito Ryu Aïki Jujutsu. Maître Floquet est le Directeur Technique de la Fédération Internationale d'Aïkibudo (FIAB).

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Takeda Sokaku Senseï

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Takeda Sokaku est né en 1858 au sein du Han d'Aizu. Dans ce clan guerrier, célèbre pour sa tradition martiale, il reçoit dès son enfance une éducation axée sur le Bujutsu destinée à faire de lui un samouraï.

Au Japon, les années 1860 à 1870 marquent l'apparition de l'ère Meiji et la fin du Japon des Shogun. Cette révolution qui doit amener l'avènement du Japon moderne ne se fait pas sans heurt.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

L'arbre généalogique

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

L'aïkibudo ("voie de l'harmonie par la pratique martiale"), art martial traditionnel d’origine Japonaise, enseigne la maîtrise du combat à main nue associée à celle du combat avec armes.

L’aïkibudo permet d’apporter une réponse appropriée à toutes les formes d’attaques pour aboutir à un contrôle adéquat et à la maîtrise d’un ou plusieurs adversaires éventuels.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Mochizuki Minoru Senseï

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Maître Mochizuki Minoru est né en 1907 à Shizuoka. Son grand-père était le dernier descendant d'une lignée de samourai et enseignait l'art du sabre. Le père de Mochizuki Minoru, en revanche, n'était qu'un simple paysan qui fut d'abord l'élève du grand-père avant de devenir son gendre et de prendre son nom. Le père étant venu s'établir à Tokyo, le jeune Minoru y commença l'étude du Judo dès l'âge de 5 ans, chez Maître Takeba.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Sugino Yukihiro Senseï

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Depuis le décès de son père, et comme la tradition japonaise le demande, il a repris le flambeau et assure la succession de l'école. Il parcourt le monde pour continuer l'œuvre de son père. Invité par Alain Floquet Senseï, il vient une fois par an en France.

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Sugino Yoshio Senseï

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Maître Sugino est né dans la 37 ème année de l'ère Meiji, soit 1904, dans la province de CHIBA. Sa famille avait l'autorisation de posséder des armes anciennes comme le Yari ou le Katana, au titre de trésors de famille. Dès son enfance, Maître Sugino aborda l'escrime en s'initiant au Ken jutsu avec le maître Shingai Saneatsu. Il pratiqua très tôt le judo et eut pour maître Iizuka Kunisaburo, 10ème Dan du Kodokan. Il débuta le Kendo en 1916, avec le maître Naogai.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Ueshiba Morihei Senseï

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Maître Ueshiba Morihei est né le 14 décembre 1883, à Tanabe, près d'Osaka. De faible constitution, ses parents l'encouragèrent à poursuivre des activités physiques, telles que le Sumo et la natation. A vingt ans, il se rend à Tokyo et étudie les anciennes techniques de Ju-Jitsu, en particulier celle de l'École Kito. Parallèlement, il pratique le Ken-Jutsu (sabre) dans un dojo de Shinkage Ryu. Il se rendit ensuite à Sakai, afin d'y étudier le sabre de l'Ecole Yagyu sous la conduite de Maître Nakaï.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Alcheik Jim Senseï

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Né en Algérie en 1931, décédé le 29 janvier 1962. Ceinture noire 3e Dan de judo, très jeune il enseignait le judo à Tunis. Après son service militaire, il est invité par le Me Minoru Mochizuki au Yoseikan de Shizuoka (Japon). Il y reste 2ans ½, de 1955 au début de l'année 1958. Il pratique le judo, l'aikido-jujutsu du Me Mochizuki, le karaté, le Iai et le kendo.

En 1956, Mochizuki Minoru Senseï et Me Alcheik font paraître tous les deux un livre intitulé ( Ma Méthode d'Aikido Tai-jutsu ) qui devient en France Aikido Yoseikan.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault