• Accueil

Historique de l'Aikibudo

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Dans le Japon médiéval, nombreux étaient les guerriers rompus au maniement des armes (sabre, arc, lance...), cependant la classe dirigeante (chefs de clans appelés Daimyo) se devait de posséder des techniques sophistiquées et secrètes, à toutes situations.

Dès le Xème siècle se codifia la tradition martiale japonaise, le Bushido guerrier. Cette tradition donne pour créateur du Daïto Ryu, Minamoto Yoshimitsu qui fut un très grand chef de guerre, champion de Sumo, poète et musicien, il est connu comme le premier, au japon, à avoir étudié sur le corps des hommes tués aux combat, l'effet des coupes, des frappes et des clés, afin de mettre au point ses propres techniques.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Le Katori Shintô Ryu

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Choc du monde moderne et de la tradition la plus ancienne ; à peu de distance de l'endroit où se posent en rugissant les jets internationaux ralliant l'aéroport de Narita, près de Tokyo, se trouve une école traditionnelle japonaise de l'art du sabre, le Tenshin Shoden Katori Shintô Ryu. Cette école a été fondée au milieu du XVème siècle et constitue aujourd'hui la plus ancienne des écoles traditionnelles de sabre au japon. Cet art est dû à un valeureux guerrier du nom de IIZASA Ienao. Né en 1387 à Iishino, près de la ville de katori, dans la province de CHIBA, en pleine période MUROMACHI (voir histoire du japon), il était au service du seigneur de la province, le clan Chiba. D'après les renseignements qui sont parvenus jusqu'à notre époque, il aurait aussi été durant une brève période de sa vie, maître d'armes du Shogun Ashikaga Yoshimasa.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Glossaire du sabre

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Tous les termes désignant une partie du sable sont listées ci-dessous. Vous trouverez également de manière plus picturales ces infos ici : Nomenclature des sabres

  • BÔSHI Ligne de trempe de la pointe du sabre
  • CHUKISSAKI Pointe de taille moyenne
  • FUCHI Bague ornementale placée au début de la tsuka, juste après le Seppa et la Tsuba.
  • FUKURA Tranchant de la pointe
  • HADA HA Lame
  • HADA Grain de l'acier
  • HABAKI Pièce métallique s'accrochant sur le mune machi et hamachi et permettant de coincer la lame dans le fourreau
  • HAMACHI Décrochement séparant la lame (coté tranchant) de la soie
  • HAMON Décor de trempe

    Lire la suite

    Imprimer E-mail

    0
    0
    0
    s2sdefault

Pratiques des armes

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Kobudo signifie Art Martial Ancien. Sous cette désignation, on peut regrouper beaucoup de techniques, et elle a souvent et paradoxalement été employée pour désigner les techniques d'armes d'Okinawa : nunchaku, sai, tonfa, etc... qui n'ont jamais été, en réalité, des armes de samuraï.

Les armes que nous apprenons à utiliser sont des armes de guerrier, et les techniques enseignées sont celles d'une école très ancienne, classée "bien culturel de la préfecture de CHIBA (Japon)", le Tenshin Shoden Katori Shintô Ryu. Cette école fut fondée par Iizaza Choisaï Iyenao au milieu du XVème siècle et a une filiation historique incontestable jusqu'à nos jours.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

La structure secrète du Hakama

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

A l'origine, le Hakama était une culotte d'équitation, typiquement japonaise.

En plus de l'aisance que permettait son ampleur, il apportait une protection au cavalier : le glissement des deux tissus (il était en principe porté par-dessus une autre tenue) permettait d'éviter la "brûlure"  sur la face interne des genoux.

Actuellement, il est porté par hommes et femmes dans le cadre d'arts martiaux, tels que Iaïdo, Auikido, Aikibudo, Kyudo entres autres, mais également à l'occasion de cérémonies religieuses, événements familiaux, etc...

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Pratique manuelle

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'Aïkibudoka porte une tenue blanche, de type judo, appelée keikidogi, ce qui signifie vêtement d'entraînement. Il porte également une ceinture blanche, aussi appelée Obi (pas de couleur suivant les grades, comme en Judo, par exemple).

Le pratiquant qui n'a pas encore atteint le 1er dan est un Kyu. Après le passage du 1er dan, il devient un Yudansha et porte alors un Hakama, sorte de jupe-pantalon traditionnelle, noire ou bleu foncé.

Les techniques sont nombreuses et chacune peut s'appliquer à un grand nombre d'attaques, ce qui multiplie les combinaisons possibles.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Keri goho no Kata

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Il s'agit du Kata des coups de pieds. La pratique de ce kata permet d’acquérir les bases fondamentales des principaux coup de pied. L'aikibudoka est amené ensuite ensuite à réaliser des techniques en réponse à ce type d'attaques.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Histoire du sabre

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Cette présentation n'a pas d'autre objectif que de fournir au lecteur et plus particulièrement à ceux engagés dans l'étude de la voie du sabre, les connaissances de base indispensables. Pour ceux qui veulent aller plus avant dans la connaissance, il y a de nombreux sites sur le Web, extrêmement complets et pertinents. La plupart sont en anglais.

Le sabre japonais est le symbole du Samurai ou du Bushi. En fait, BUSHI est la lecture stricte des caractères qui peuvent se traduire par guerrier. Samourai est littéralement "celui qui sert". Il s'agit donc d'une relation employeur/employé, d'un rapport de suzerain à vassal. A tel point qu'un samourai "sans maître" change de nom et devient un RONIN (litt homme de la vague).

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Tsuki uchi no Kata

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Voici un kata de base en Aikibudo (comme tous les kata me direz-vous). Les significations du kata sont Tsuki, coup de poing et Uchi, frappe.

 

Il est constitué d'un enchainement de 6 frappes. Les trois (3) premières frappes sont des coups directs (les tsuki) et les trois (3) autres (les uchi) sont des frappes du revers du poing et du coude dans une action de rotation d’un axe du corps.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault