• Accueil

Les Kamae en pratique manuelle

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un certain nombre de garde existe en pratique manuelle, une terminologie précise défini les différentes positions des pratiquants.

Il y a deux gardes de base :

Jodan no Kamae (Kenjutsu & Iaïjutsu)

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Il s'agit d'une garde haute, qui existe à gauche comme à droite. Elle est plus facilement utilisée en garde à gauche (Hidari jodan no Kamae).

En avançant le pied gauche, on lève les bras suffisamment haut, en prenant garde que la pointe du sabre ne tombe pas en arrière, en gardant une posture menaçante au-dessus de la tête de l'ennemi.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Takeda Tokimune Senseï

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C’est à son troisième fils Takeda Tokimune, que Takeda Sokaku Senseï confia la charge du Daïto Ryu Aïki Jujutsu, perpétuant ainsi la lignée des Takeda. Celui-ci commença sa formation en 1925 sous la coupe de son père. Takeda Tokimune a ouvert son dojo (Daïtokan) à Abashiri (Hokkaido) en 1953 et a enseigné l’art martial de son père sous le nom de Daito-Ryu Aikibudo.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Les positions de base (Kenjutsu & Iaïjutsu)

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Il y a un certain nombre de gardes (les Kamae) en Ken-jutsu et Iai-jutsu.

Vous retrouverez certaines de ces gardes dans les autres disciplines du Katori Shintô Ryu, les appellations restants les mêmes; par contre, le positionnement des mains et la tenue de l'arme sera sensiblement différentes.

Voici une liste des différentes garde utilisée avec le Bokken et le Katana (ou Daïto).

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Itsutsu No Tachi

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Il s'agit du premier kata du ken-jutsu, chaque combattant l'effectuant avec son bokken . Il y a un rôle "Professeur" et un rôle "élève", chacun ayant des actions qui lui sont propre.

En japonais cela s'écrit 五津之太刀, que l'on pourrait traduire par les cinq mouvements à l'épée longue.

 

Les différentes étapes sont décrites ci-dessous.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Seigan no Kamae (Kenjutsu & Iaïjutsu)

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le kenjutsuka est de face, le sabre pointé devant lui ; si l'on poursuit la courbe de la lame, la courbe passe entre les deux yeux de l'adversaire, le sabre est ainsi à une hauteur moyenne (chūdan) ; cette garde permet de frapper d'estoc (tsuki) ou bien de changer de garde pour effectuer une coupe (« armer » le coup) ; certaines écoles visent la gorge ou le plexus solaire...

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Progression technique Kyu Katori Shinto Ryu

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le débutant apprend tout d'abord le maki uchi, sorte de frappe enroulée sur le bras, qu'il répètera un nombre incalculable de fois tout au long de sa pratique. Il apprend également les positions fondamentales (Kamae). Ensuite, il étudie un premier kata éducatif (ken no kata) qui lui permet de pratiquer les techniques de frappes élémentaires.

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault

Le Daïto Ryu Aïki Jujutsu

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

L'histoire du daito ryu, littéralement école du grand EST, est d'abord l'histoire d'un clan médiéval du japon , le clan Takeda. C'est en effet de l'art secret réservé aux dirigeants de ce clan que sont nées les techniques du daito ryu. La tradition fait remonter l'origine de l'art jusqu'à Shinra Saburo Minamoto No Yoshimitsu.

Ce guerrier était l'héritier d'un art de combat du clan Genji, le Tegoï. Lutteur de sumo émérite, Yoshimitsu a vécu dans le château Saburo Daito à Oe (pref de Shiga). Il fut nommé gouverneur de la province de Kai en reconnaissance de ses hauts faits durant les guerres de Gosannen no Eki (1083-1087).

Lire la suite

Imprimer E-mail

0
0
0
s2sdefault